Elu référent

Richard Strambio

 

Coordonnées

Direction des services techniques

Centre Joseph Collomp

place René Cassin

83300 Draguignan

Tél. 04 94 60 20 69

Horaires de réception du public

Du lundi au vendredi 8h-12h et 13h30-17h30

L’eau est un bien commun mais aussi une ressource devenant de plus en plus rare. Des investissements lourds sont engagés pour sécuriser l’alimentation en eau de tous les secteurs de la commune ainsi que pour reprendre l’extension des réseaux d’assainissement collectifs. Les investissements menés en matière d’eau potable visent notamment à apporter réponse au développement périurbain désordonné qu’a connu la commune au début des années 2000. Un objectif d’autant plus délicat à atteindre qu’en mettant hors service la source des Frayères représentant un tiers des ressources en eau, les dégâts des inondations de juin 2010 ont déséquilibré le fonctionnement du réseau d’adduction de l’eau potable.

Des travaux pour garantir un développement communal équilibré

Renouvellement de 52 kilomètres de linéaire d’adduction d’eau jusqu’en 2020 pour anticiper la dégradation du réseau. Au total le réseau compte 245,4 kilomètres soit 31,9 kilomètres de plus qu’en 2000.

Réalisation de grosses opérations d’infrastructures avec le renforcement des réservoirs du Seyran et l’installation d’un surpresseur dédié aux sources situées au nord de la commune.

Travaux de renforcement de l’usine du Pous de l’éouve. Cette station traite les eaux brutes de la société du canal de Provence auquel la commune est abonnée pour sécuriser son alimentation. Une opération importante aussi pour des communes voisines qui sont beaucoup plus vulnérables que Draguignan au manque d’eau potable.

1,46 € / m3

c’est le prix de l’eau pour une consommation de 120 m3. La moyenne était de 1,76 euros/m3 dans le Var et de 1,89 €/m3 en France pour 2013.

Assainissement collectif, un réseau à améliorer pour réussir le développement urbain de la commune.

Défendre les intérêts des Dracénois qui bénéficient d’infrastructures en bon état alors que les compétences “eau et assainissement” doivent être transférées aux intercommunalités en 2020 en application de la loi NOTRe.

Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.