communiqueLes dernières analyses de l’eau potable distribuée indiquent des niveaux de sulfates supérieurs à la Référence de qualité de 250mg/l de manière récurrente sur certains réservoirs. L'eau est potable.

Les sulfates sont naturellement présents dans les ressources en eau. Sur Draguignan, les valeurs sont comprises entre 20 mg/l et 370 mg/l en fonction des ressources. La référence de qualité est fixée à 250 mg/l pour ce paramètre. Pour rappel : un dépassement de Référence de qualité (contrairement à un dépassement de Limite de qualité) ne confère pas à l’eau un statut de « non conformité ». A titre de comparaison, certaines eaux minérales contiennent des teneurs en sulfates largement supérieures à 250 mg/l, ces valeurs pouvant dépasser 1 500 mg/l. L’ion sulfate est l’un des ions les moins toxiques, mais il peut engendrer un goût particulier. L'utilisation d’une eau chargée en Sulfates est seulement déconseillée pour les nourrissons (boisson et préparation des aliments) en raison d'éventuels effets laxatifs.

L’Agence régionale de santé déconseille l’utilisation de l’eau distribuée pour les nourrissons et les personnes sensibles (boisson et préparation des aliments) en raison d’éventuels effets laxatifs. La ville de Draguignan appelle à la vigilance les consommateurs concernés.

Dans un souci de transparence, les analyses de l’eau potable sont disponibles à l’affichage en mairie, sur le site internet de la ville ainsi que sur le site du ministère de la santé (voir ici).

La ville a demandé que des analyses précises soient effectuées dans toutes les crèches à raison d’une par mois lorsque les résultats des analyses de l’ARS sont au-dessus de la référence qualité. Si l’analyse est au dessus du seuil, la ville mettra en œuvre des mesures compensatoires en dotant les crèches concernées de bouteilles d’eau minérale. Dans l’attente des résultats de ces analyses par site, la ville met à disposition des bouteilles d’eau minérale dans les crèches.