{{#data.error}}
{{#data.error.root_cause}}

[{{{type}}}] {{{reason}}}

{{/data.error.root_cause}}
{{/data.error}} {{^data.error}} {{#texts.summary}}

{{texts.summary}} {{#options.result.rssIcon}} RSS {{/options.result.rssIcon}}

{{/texts.summary}} {{#data.hits.hits}}
{{#_source.featured}} FEATURED {{/_source.featured}} {{#_source.showImage}} {{#_source.image}} {{/_source.image}} {{/_source.showImage}}

{{{_source.title}}} {{#_source.showPrice}} {{{_source.displayPrice}}} {{/_source.showPrice}}

{{#_source.showLink}}

{{{_source.displayUrl}}}

{{/_source.showLink}} {{#_source.showDate}}

{{{_source.displayDate}}}

{{/_source.showDate}}

{{{_source.description}}}

{{#_source.additionalInfo}}

{{#_source.additionalFields}} {{#title}} {{{label}}}{{{title}}} {{/title}} {{/_source.additionalFields}}

{{/_source.additionalInfo}}
{{/data.hits.hits}}
{{/data.error}}
- Couvre-feu et débits de boissons :

Les restaurants (ERP type N : restaurants) sont autorisés à ouvrir de 6h à 21h.
 Les bars ne proposant que de la vente de boissons (ERP type N : débit de boissons) ne peuvent accueillir de public quelle que soit l’heure. Ils sont donc fermés.


Les bars-restaurants pouvant ouvrir sont ceux qui répondent à la condition suivante : proposer une restauration sur place, assise, dans le respect du protocole sanitaire, à l'exclusion des amuses-bouches présentés seuls (cacahuètes, olives, tapas...).


La vente d'alcool et de boissons non alcooliques ne pourra donc se faire désormais qu'en accompagnement des principaux repas ; l'objet principal de la venue dans l'établissement est la consommation d'un repas, et non pas celle d'alcool ou de boissons sans alcool.


Dès lors, un établissement disposant d'une partie "bar" et d'une partie "restauration" ne pourra plus utiliser sa partie "bar", mais uniquement sa partie "restauration".


Concernant les bars-tabac-PMU, seules les parties "tabac et PMU" peuvent être ouvertes au public, aucune vente d'alcool ne peut être effectuée, et la partie "bar" ne doit pas être accessible au public.

- Activités sportives :
Les ERP de type X (établissements sportifs couverts), qu’ils soient publics ou privés, sont fermés, sauf exceptions prévues par le décret. Il s’agit aussi bien des clubs de sport que des gymnases.
L’interdiction des activités sportives concerne également celles pratiquées dans les ERP de type L (salles à usage multiple comme les salles des fêtes et salles polyvalentes).

- Divers :
Les braderies, brocantes et vide-greniers sont interdits.
Les buvettes et lieux de restauration debout sont interdits.

Voir le décret d’application sur https://bit.ly/2HtobXa