{{#data.error}}
{{#data.error.root_cause}}

[{{{type}}}] {{{reason}}}

{{/data.error.root_cause}}
{{/data.error}} {{^data.error}} {{#texts.summary}}

{{texts.summary}} {{#options.result.rssIcon}} RSS {{/options.result.rssIcon}}

{{/texts.summary}} {{#data.hits.hits}}
{{#_source.featured}} FEATURED {{/_source.featured}} {{#_source.showImage}} {{#_source.image}} {{/_source.image}} {{/_source.showImage}}

{{{_source.title}}} {{#_source.showPrice}} {{{_source.displayPrice}}} {{/_source.showPrice}}

{{#_source.showLink}}

{{{_source.displayUrl}}}

{{/_source.showLink}} {{#_source.showDate}}

{{{_source.displayDate}}}

{{/_source.showDate}}

{{{_source.description}}}

{{#_source.additionalInfo}}

{{#_source.additionalFields}} {{#title}} {{{label}}}{{{title}}} {{/title}} {{/_source.additionalFields}}

{{/_source.additionalInfo}}
{{/data.hits.hits}}
{{/data.error}}

La traditionnelle fête foraine d’automne de la ville, initialement prévue sur les allées d’Azémar, n’a pas pu ouvrir ses portes en raison des mesures gouvernementales prises en lien avec l’État d’urgence sanitaire et le passage du Var en zone couvre-feu, selon les décrets nationaux du 16 et 23 octobre. Des négociations entre les représentants de l’État et les forains sont en cours.

Dans l’attente d’une décision définitive, la ville autorise les forains à rester sur les allées d’Azémar jusqu’au dimanche 1er novembre inclus, conformément à l’arrêté municipal A-2020-1667 en date du 13 octobre. Richard Strambio, maire de Draguignan, et le personnel de la fête foraine travaillent ensemble pour trouver les solutions les plus adaptées.

M. le Maire lance un appel à la solidarité et à considérer cette profession à sa juste place dans notre société. En effet, ce secteur professionnel est également atteint par les circonstances sanitaires et par des mesures gouvernementales parfois inadéquates.

 

site maire forains