{{#data.error}}
{{#data.error.root_cause}}

[{{{type}}}] {{{reason}}}

{{/data.error.root_cause}}
{{/data.error}} {{^data.error}} {{#texts.summary}}

{{texts.summary}} {{#options.result.rssIcon}} RSS {{/options.result.rssIcon}}

{{/texts.summary}} {{#data.hits.hits}}
{{#_source.featured}} FEATURED {{/_source.featured}} {{#_source.showImage}} {{#_source.image}} {{/_source.image}} {{/_source.showImage}}

{{{_source.title}}} {{#_source.showPrice}} {{{_source.displayPrice}}} {{/_source.showPrice}}

{{#_source.showLink}}

{{{_source.displayUrl}}}

{{/_source.showLink}} {{#_source.showDate}}

{{{_source.displayDate}}}

{{/_source.showDate}}

{{{_source.description}}}

{{#_source.additionalInfo}}

{{#_source.additionalFields}} {{#title}} {{{label}}}{{{title}}} {{/title}} {{/_source.additionalFields}}

{{/_source.additionalInfo}}
{{/data.hits.hits}}
{{/data.error}}

Le préfet du Var a décidé d’avancer le couvre-feu à 18h sur l’ensemble du département à partir de demain, mardi 12 janvier. En effet, le taux d’incidence dans le Var a largement franchi le seuil des 200 cas pour 100 000 habitants et risque d’augmenter encore dans les prochains jours. Le taux de positivité reste élevé et la pression sur les hôpitaux est forte.

L’objectif est de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués et où le virus circule rapidement, tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements seront interdits de 18h à 6h du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Des dérogations sont prévues pour :

  • se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple) ;
  • se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple) ;
  • pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi) ;
  • pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants ;
  • pour se rendre auprès d’un proche dépendant ;
  • pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • pour convocation judiciaire ou administrative ;
  • pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

En cas de déplacement dérogatoire, il convient de télécharger ou remplir en ligne une attestation disponible sur :

Concernant les déplacements liés à un motif professionnel, le justificatif de déplacement professionnel signé par l’employeur et une pièce d’identité suffisent.

Plus d’infos sur https://bit.ly/3q6KjHN

 

couvre feu