Faisant suite à une expertise sanitaire et biomécanique, une quarantaine d’arbres ont été remplacés dans les écoles de la ville durant les vacances scolaires.

Merisiers, érables, féviers… le choix des arbres a été effectué en fonction des critères suivants :

  • indigène ou adapté au climat méditerranéen ;
  • feuillage caduc ;
  • économe en eau ;
  • résistant aux maladies et ravageurs ;
  • nécessitant peu d’entretien (port semi-libre) ;
  • non ou faiblement allergisant ;
  • ayant un système racinaire profond et non agressif vis-à-vis des canalisations et du revêtement ;
  • ayant un bois résistant, non cassant et inerme ;
  • supportant le revêtement ;
  • tolérant tous types de sols ;
  • supportant les phases de sécheresse ;
  • supportant le milieu urbain ;
  • fructification non dangereuse en cas d’ingestion ;
  • sans ou peu de perte de sève ou de miellat susceptible de rendre le sol glissant ou collant.