{{#data.error}}
{{#data.error.root_cause}}

[{{{type}}}] {{{reason}}}

{{/data.error.root_cause}}
{{/data.error}} {{^data.error}} {{#texts.summary}}

{{texts.summary}} {{#options.result.rssIcon}} RSS {{/options.result.rssIcon}}

{{/texts.summary}} {{#data.hits.hits}}
{{#_source.featured}} FEATURED {{/_source.featured}} {{#_source.showImage}} {{#_source.image}} {{/_source.image}} {{/_source.showImage}}

{{{_source.title}}} {{#_source.showPrice}} {{{_source.displayPrice}}} {{/_source.showPrice}}

{{#_source.showLink}}

{{{_source.displayUrl}}}

{{/_source.showLink}} {{#_source.showDate}}

{{{_source.displayDate}}}

{{/_source.showDate}}

{{{_source.description}}}

{{#_source.additionalInfo}}

{{#_source.additionalFields}} {{#title}} {{{label}}}{{{title}}} {{/title}} {{/_source.additionalFields}}

{{/_source.additionalInfo}}
{{/data.hits.hits}}
{{/data.error}}

Draguignan fait partie des 30 villes moyennes les plus dynamiques malgré la crise sanitaire, selon le « Palmarès des centres-villes dynamiques » publié par la société française MyTraffic, en partenariat avec l’association Villes de France.

Pour ces 30 villes, l’étude pointe cinq grands points communs :

  • la lutte contre les logements vacants ;
  • le maintien des services publics ;
  • des centres accessibles en transports en commun ;
  • la présence de parkings relais et de secteurs piétons ;
  • la rénovation du patrimoine historique.

Autre point fort, la quasi-totalité de ces villes, dont Draguignan, ont engagé un manager de centre-ville pour favoriser les liens entre commerçants, habitants et municipalité.

Plus d’infos sur https://bit.ly/3f4Rqy3

 

ville dynamic dragui mytraffic