Au regard des indicateurs de suivi épidémiologique, le taux d’incidence semble diminuer depuis quelques semaines, tant au niveau local que départemental. Toutefois, le nombre de tests réalisés par semaine décroit également et certains quartiers maintiennent un taux d’incidence élevé au regard de la carte ci-dessous accessible sur https://cutt.ly/wbjf0fe

Il convient de rappeler que se faire dépister au moindre doute est un réflexe primordial dans la lutte contre le virus, et ce, même si l’on est vacciné. Il n’est pas démontré que la vaccination empêche de contracter le virus. Ainsi, se faire dépister à l’apparition des premiers symptômes permet de s’isoler plus rapidement en cas de positivité avérée et donc de briser plus efficacement les chaînes de transmission.

Pour se faire dépister, trois possibilités :

  • acquérir un autotest en pharmacie ;
  • réaliser un test antigénique en pharmacie, en laboratoire ou dans les cabinets professionnels de santé libéraux ;
  • réaliser un test PCR au centre de dépistage du COSEC. La prise de rendez-vous se fait sur https://bit.ly/3aQEVU6

Pour rappel, les résultats positifs d’un autotest doivent être confirmés par un test PCR.

Même vaccinés, continuons de nous faire dépister au moindre doute et ne relâchons pas les gestes barrières.

 

taux incidence iris geodes 30 04 2021