La cérémonie en l’honneur de la Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine s’est déroulée en comité restreint, pour raisons sanitaires, ce mardi 8 juin dans la cour d’honneur de l’Hôtel de ville.

De 1946 à 1955, ce conflit engagea le Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient dans de très durs combats contre le Viet Minh. 100 000 soldats français y trouvèrent la mort.

L’Armée française se comporta pourtant avec honneur, courage et abnégation, face à un adversaire redoutable souvent insaisissable, parfaitement adapté aux conditions topographiques et climatiques du théâtre d’opération.

Autorités civiles et militaires ont ainsi honoré la mémoire des résistants disparus.