Retour en images sur l’inauguration d’une unité d’accueil pédiatrique enfants en danger au Centre hospitalier de la Dracénie ce lundi 28 février.

Cette unité a pour objectif de simplifier la prise en charge des enfants victimes de violence en regroupant les procédures médicales, psychologiques et judiciaires sur un même lieu. Les examens médicaux sont pratiqués sur place et les enfants n’ont plus à être auditionnés au commissariat. L’hôpital se veut un lieu de bienveillance et de confiance pour que l’enfant soit entendu dans des conditions les plus humaines possibles. Une équipe pluridisciplinaire spécifiquement formée assure des consultations spécialisées et coordonne le parcours judiciaire des victimes.

Ce travail mutualisé des acteurs médicaux, sociaux, médico-sociaux, territoriaux, judiciaires et associatifs est la première pierre d’un projet qui conduira ensuite à la création d’une Maison des femmes, destinée à la prise en charge des femmes victimes de violences.

Cette unité d’accueil pédiatrique enfants en danger est la première de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au niveau national, le territoire en compte déjà 72 et 29 autres sont en projet.

Ce projet est né d’un partenariat dont les signataires sont :

-          Caroline Chassin, directrice du Centre hospitalier de la Dracénie ;

-          Nathalie Fèvre, présidente du tribunal judiciaire de Draguignan ;

-          Patrice Camberou, procureur de la République auprès du tribunal judiciaire de Draguignan ;

-          Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint de l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur pour Philippe De Mester, directeur général de l’ARS PACA ;

-          Guillaume Dinh, colonel commandant du Groupement de gendarmerie départemental du Var ;

-          Jean-Michel Porez, directeur départemental de la Sécurité publique du Var ;

-          Laurent Le Glaunec, bâtonnier de l’ordre des avocats de Draguignan ;

-          Christine Niccoletti, 12e vice-présidente du Conseil départemental du Var pour Marc Giraud, président du Conseil départemental du Var ;

-          Gérard Castagne, secrétaire général de l’association La voix de l’enfant ;

-          Serge Lhotellier, président de l’Association d’aide aux victimes d’infractions du Var.