Déficit pluviométrique et niveau des cours d’eau préoccupant conduisent le préfet à placer le département en vigilance sécheresse. La gestion économe de l’eau doit être l’affaire de tous.

Compte tenu du déficit pluviométrique constaté sur le département depuis plusieurs mois, de 30 à 50 % selon les secteurs, et la situation hydrologique préoccupante des cours d’eau, le préfet a décidé de mettre en œuvre le plan-cadre départemental Sécheresse, en plaçant le département en VIGILANCE.

+ d'infos https://bit.ly/3ucImhX