Exposition "Beppo dans la ville"

Du 14/05/2022 09:00 jusqu'au 02/10/2022 23:00
Catégories: Exposition
Visites: 1262

Le sculpteur Beppo s'expose dans la ville.

A cette occasion, plus de vingt de ses créations seront disséminées dans la ville.

Un parcours à découvrir au gré de vos envies :

- Rond-point de la Jarre (1)
- Devant de la sous-préfecture / HDE Var (1)
- Angle des boulevards Joffre et Clemenceau (4)
- Devant jardin Anglès (1)
- Devant le Théâtre de l’Esplanade (2)
- Boulevard Clemenceau (banque LCL) (2)
- Office de Tourisme (1)
- Rue Cisson - Cour de l’Hôtel de Ville (1)
- Place du Marché (3)
- Entrée de la médiathèque (3)
- Place de l’Observance (1)
- Collège Jean Rostand (1)

"Beppo a un lien profond avec Draguignan, ”sa” ville depuis plus de 30 ans. Pour marquer ses soixante ans de sculpture, la municipalité a imaginé un parcours dans la cité ponctué par vingt-et-une de ses œuvres particulièrement significatives. Ce circuit relie quelques lieux emblématiques de la vie de Draguignan. Il part du rond-point de la Jarre avec l’Envol pour l’an 2000, assurément la plus somptueuse sculpture monumentale de Beppo, ici à demeure, et à deux pas du collège Général Ferrié où il affirme sa détermination à devenir sculpteur. Le parcours se poursuit devant les grilles de la sous-préfecture, continue le long de l’Esplanade (boulevard Clemenceau) chère aux déambulations des Dracénois, musarde par la cour de l’Hôtel de Ville, la place du Marché, cœur battant de la ville, le parvis de la chapelle de l’Observance, à présent espace culturel, la façade de la Médiathèque de l’agglomération. Il se termine au collège Jean Rostand qui, durant les journées du patrimoine, sera ouvert pour la découverte ”d’un trésor longtemps ignoré” (Michel Dupart), un immense assemblage de cubes et de parallélépipèdes d’inox de quatre mètres de hauteur sur dix de longueur et trois de profondeur.
Avec ce parcours dans la cité c’est bien d’un double hommage dont il s’agit : de Beppo à Draguignan et de celle-ci à l’œuvre accomplie d’un sculpteur qui ne cesse jamais de bousculer ce qu’il sait trop bien faire, d’aller toujours plus loin dans le chamboulement des formes, de jouer avec les matériaux, les variations de couleurs, de patines, de jongler avec les volumes jusqu’à la limite de l’équilibre, affirmant qu’il est un
magnifique funambule !" - Daniel Bizien

expo beppo