Depuis le début du second confinement, le 30 octobre dernier, 250 personnes sont décédées dans les hôpitaux du Var du coronavirus. Aujourd’hui, les courbes épidémiologiques confirment que le virus circule toujours activement et qu’aucun territoire n’est épargné. La découverte d’une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus en Angleterre a conduit le Gouvernement à fermer les frontières avec ce pays durant 48h, dès dimanche minuit. Aujourd’hui, la France avec l’Europe étudie les conditions d’une réouverture coordonnée des frontières pour garantir la sécurité de tous. Dans le même temps, l’agence européenne des médicaments a autorisé la mise sur le marché du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech. Un nouveau défi logistique nous attend avec des premières vaccinations en France attendues dès la fin de ce mois de décembre. C’est dans ce contexte, entre inquiétude et espoir, que chacun se prépare aux fêtes de fin d’année. Au risque de se répéter, il faudra se montrer exemplaire pour se prémunir et protéger ses proches. Ne baissons pas la garde ! Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°25http://www.var.gouv.fr/IMG/pdf/lettre_no25_information_covid-19_du_22_decembre_2020.pdf