Le mot du Préfet :

"La campagne de vaccination qui débute mercredi 6 janvier dans le Var permet d’envisager la nouvelle année sous de meilleurs auspices que 2020, même si la situation sanitaire reste aujourd’hui préoccupante. En effet, les chiffres de l’épidémie ne sont pas bons, le nombre de personnes hospitalisées augmente et le taux d’occupation des lits de réanimation est toujours au-delà des 90 % dans les hôpitaux du département. Dans ce contexte, il convient de rester extrêmement vigilant sur le respect des gestes barrières, ne pas hésiter à se faire dépister et si les résultats sont positifs observer un strict isolement. À cet égard, je vous rappelle que des aides et une assistance existent pour nos concitoyens qui en auraient besoin et que ce dispositif devrait connaître des évolutions notables dans les prochaines semaines. La campagne vaccinale qui débute permettra d’abord de protéger les plus fragiles et ceux qui les soignent. Au-delà des 3 premiers établissements pour personnes âgées (Hyères, Cogolin et FréjusSaint-Raphaël) le CHITS d’abord dès la fin de cette semaine, puis un établissement sur Brignoles et sur Draguignan au début de la semaine prochaine et quatre autres dans les jours qui suivront, permettront également de prendre en compte les personnels soignants. Néanmoins, il nous faut nous projeter un peu plus loin et nous réfléchissons déjà à notre organisation dès lors qu’il faudra toucher des publics plus vastes et notamment les personnes âgées valides hors établissements. Cette campagne sera longue et exigeante mais nous avons un cap et il faut désormais nous y tenir." 
Evence Richard, préfet du Var

Lettre N° 27 disponible sur : https://urlr.me/y1dzw