Les chiffres du suivi de l’épidémie dans le département ainsi que la forte pression sur les hôpitaux ont conduit à avancer, à l’instar des autres départements de la région, l’heure du couvre-feu à 18h. Cette mesure interviendra mardi 12 janvier pour laisser le temps à chacun de s’organiser. Les dispositions à prendre sont largement détaillées dans cette lettre. Dans ce contexte sanitaire tendu, la vaccination est une priorité absolue. Dans le Var, elle a commencé mercredi dernier, sur la base du volontariat. Dans un premier temps et jusqu’au 18 janvier cette vaccination est réservée : 1- aux personnes âgées en établissement et aux personnels de ces établissements de plus de 50 ans ou ceux ayant des facteurs de comorbidités ; 2- aux personnels hospitaliers de plus de 50 ans ou porteurs de facteur de comorbidité ; 3- aux personnels médicaux et paramédicaux de « ville » de plus de 50 ans ou porteurs de facteurs de comorbidités. Si les deux premières catégories sont prises en charge au sein de leurs établissements, pour la troisième catégorie six centres seront ouverts dans le département auprès d’établissements hospitaliers. À compter du 18 janvier, les personnes âgées de plus de 75 ans qui ne résident pas en établissement pourront elles aussi être vaccinées . Afin de mettre en place le dispositif de vaccination, les maires ont été interrogés aujourd’hui pour recenser ces personnes domiciliées sur leur commune, en distinguant celles qui peuvent se déplacer de celles qui ne le peuvent pas. À partir de ces éléments, des centres de vaccination vont être mis en place en partenariat avec les collectivités territoriales tout en se réservant la possibilité de vacciner à domicile par équipes dédiées les personnes qui ne pourront pas se déplacer. Une réunion avec les présidents des intercommunalités du département est programmée dans la matinée du mardi 12 janvier pour déterminer la capacité des collectivités à répondre aux besoins logistiques et d’organisation (locaux et matériels, espace, bureau, alimentation électrique, personnels…). L’objectif est de mettre en place dans un premier temps une douzaine de centres de vaccination au plus vite, les premiers devant ouvrir dès le début de la semaine prochaine, et de pouvoir élargir ce dispositif au fur et à mesure des besoins. Evence Richard, préfet du Var

Lettre n°29 disponible sur : https://bit.ly/3bQDYwc