La campagne vaccinale se poursuit et s’intensifie dans le département du Var. Les 10 000 personnes vaccinées ont été dépassées. Les services de l’État avec les collectivités concernées sont mobilisés pour ouvrir dès la semaine prochaine des nouveaux centres dédiés aux personnes de plus de 75 ans ou accroître les capacités de certains centres déjà existants.
Dans le même temps, la vaccination se poursuit dans les EHPAD, auprès des autres personnes vulnérables et des personnels soignants de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de comorbidité, auxquelles s’ajoute également les personnes handicapées ou vivant dans certaines collectivités (foyer de travailleurs migrants…).
Cette mobilisation est essentielle, au vu du contexte sanitaire qui continue à se dégrader. Depuis quelques jours le nombre de lits de réanimation occupés pour cause de Covid dépasse à nouveau les 40 tandis que la menace de nouveaux variants se précise. Il faut donc continuer à se protéger et à respecter les gestes barrières. Parmi ces gestes barrières, le port du masque est indispensable et face à des variants plus contagieux, le Haut conseil de la santé publique recommande de ne plus utiliser les masques faits maison, d’éviter les masques industriels en tissu de catégorie 2 et d’utiliser plutôt les masques chirurgicaux ou en tissu de catégorie 1.
Ce week-end, avec les soldes qui ont commencé, nombre de boutiques seront ouvertes. Chacun, clients comme commerçants, doit faire preuve de responsabilité en respectant strictement les mesures en vigueur : le port du masque, la distanciation de 2 m et le nettoyage des mains pour les uns, le respect de la jauge (un client pour 8 m² de surface) la mise en place d’un sens de circulation, la désinfection régulière des surfaces de contact et l’aération des lieux pour les autres. Des contrôles seront organisés pour vérifier le respect de ces dispositions. Pour compenser les effets du couvre-feu à 18h et mieux réguler les flux, un arrêté préfectoral permet l’ouverture les dimanches de janvier. Des discussions sont en cours pour son extension au mois de février, si les conditions sanitaires le permettent. Associées au vaccin, la discipline et les précautions que nous nous imposons sont aujourd’hui nos seules armes pour lutter contre l’épidémie Evence Richard, préfet du Var

Lettre N° 32 disponible sur : https://bit.ly/2KJchKz