Si les indicateurs de circulation du virus restent stables voire s’améliorent sur l’ensemble du département, ce n’est pas le cas sur Draguignan et sa région du fait de la forte présence du variant anglais particulièrement contagieux.

Face à cette menace, et à celle que représentent les variants brésiliens et sud-africains également repérés dans le département, il faut redoubler de prudence et de précaution, respecter scrupuleusement toutes les mesures de distanciation sociale et mettre en œuvre les mesures de traçage et d’isolement.

Concernant Draguignan, pour limiter la propagation du variant anglais, le port du masque a été rendu obligatoire sur l’ensemble de la communauté d’agglomération, les capacités de dépistage ont été très sensiblement augmentées avec la présence du bus du CHITS, l’élargissement des plages d’ouvertures du barnum de la place Guynemer et l’apport de moyens supplémentaires du Conseil départemental sans parler de la mobilisation du dispositif (Éducation Nationale et Conseil régional) dans les établissements scolaires du secteur.

Par ailleurs, des doses d’Astra Zeneca permettant de vacciner l’ensemble des personnels de l’hôpital lui ont été livrées dès leur réception et une troisième ligne de vaccination sera ouverte à compter de demain.

Evence Richard, préfet du Var

 

Lettre N°37 disponible sur : https://bit.ly/3rAMGDx