Comme le soulignait le Premier ministre lors de son point de situation jeudi 4 mars, nous sommes désormais lancés dans une « véritable course contre la montre » alors que sur le front sanitaire, la situation est toujours très tendue. La mobilisation des collectivités comme des personnels de santé et du SDIS va permettre, ce weekend, de faire fonctionner treize centres de vaccination pour les personnes de plus de 75 ans. Notre capacité à vacciner va encore accélérer : d’ici la fin du mois de mars les capacités de vaccination dans le département augmenteront de 50 %. Avant que la vaccination n’entraîne des résultats tangibles, il nous faut rester vigilants et prudents. Le port du masque a été étendu à cinq nouvelles communes, les brocantes et braderies sont désormais interdites tout comme la consommation d’alcool sur la voie publique ou les livraisons à domicile après 22h. Les centres commerciaux de plus de 10 000 m² vont devoir fermer Ce week-end, comme la semaine dernière, policiers et gendarmes seront mobilisés pour contrôler et faire respecter le couvre-feu, le port du masque, les mesures de distanciation… Parmi les mesures de précaution il convient de rappeler l’importance du dépistage et de l’isolement qui sont encore trop peu mis en œuvre. Dès la rentrée des classes, l’Éducation nationale va s’appuyer sur les tests salivaires pour tester les élèves les plus jeunes. Il revient à chacun d’entre nous, par son comportement, en évitant les déplacements non nécessaires et en limitant les interactions sociales, notamment dans la sphère privée,, de contribuer à lutter contre la diffusion du virus.

Evence Richard, préfet du Var.

Lettre N°44 disponible sur : https://bit.ly/3qrjIVI