Malgré une hausse continue des indicateurs épidémiologiques (taux d’incidence et taux de positivité), la pression sur les hôpitaux du département, tout en restant extrêmement forte, demeure néanmoins stable. La situation sanitaire reste donc très fragile. C’est pourquoi l’implication de tous est essentielle pour contenir une nouvelle flambée de l’épidémie grâce notamment au respect des gestes barrières : port du masque, distanciation physique, lavage des mains, limitation des contacts sociaux à 6 personnes maximum, aération des pièces… Il faut donc poursuivre nos efforts. Dans le même temps, le rythme de la vaccination s’est encore accéléré. En effet, dans les 15 premiers jours de mars, nous avons administré plus de doses – 47 076 – que pour l’ensemble du mois de février – 45 122. Nous vaccinons chaque jour plus de 3 000 personnes contre 2 000 au début du mois. L’ouverture cette semaine de 18 lignes et de trois centres supplémentaires doit nous permettre de maintenir cette montée en puissance et de protéger encore un plus grand nombre de nos concitoyens les plus fragiles.

Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°47 disponible sur : https://bit.ly/2QkRBv7