Même si cette semaine les indicateurs épidémiologiques semblent marquer le pas avec un taux de positivité qui passe à 7,9 % (contre 8,9 % en semaine 12) et un taux d’incidence qui stagne à 448 (453 en semaine 12), leur niveau est beaucoup trop élevé et la pression exercée sur les hôpitaux bien trop forte pour y chercher une quelconque raison de se réjouir. Après la tolérance observée durant le week-end pascal, les mesures de freinage renforcées annoncées par le Président de la République mercredi dernier sont en place et chacun doit s’y conformer jusqu’à la fn du mois d’avril au moins, notamment pour les déplacements et les sorties. Vous trouverez dans cette lettre un rappel des règles les concernant. Cette discipline demandée à tous doit s’accompagner d’un efort encore plus marqué sur le plan de la vaccination. De janvier à fn mars, 200 000 personnes ont pu être vaccinées dans le Var. Notre objectif est d’en vacciner autant pour le seul mois d’avril, ce qui portera à 400 000 le nombre de personnes vaccinées depuis le début de l’année. Ce déf, avec les personnels de santé, avec les sapeurs-pompiers, avec les militaires, avec les collectivités, avec tous les volontaires mobilisés, nous allons le relever ensemble.

Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°53 disponible sur : https://bit.ly/3fPR8M6