250 000 injections ont déjà été réalisées dans le Var et la montée en puissance de la vaccination dans le département se poursuit grâce à la mobilisation de nombreux acteurs : personnels de santé, des services de l’État, des élus et des agents des collectivités, des sapeurs-pompiers, des personnels et bénévoles de la sécurité civile, des militaires… C’est un élan sans précédent qui s’organise et se renforce, avec 18 centres permanents, répartis sur tout le département, les centres éphémères ouverts à la demande des communes ainsi que les dispositifs mobiles qui vont au plus près des personnes âgées et isolées. La possibilité désormais pour les plus de 55 ans de se faire vacciner chez leur médecin traitant, en pharmacie ou en cabinet infirmier participe également de cet élan. En fonction de l’âge, plusieurs possibilités s’offrent donc à chacun pour se faire vacciner. Encore faut-il que les rendez-vous soient honorés. En effet, certains centres de vaccination font remonter aujourd’hui leurs difficultés à gérer les créneaux horaires délaissés par des patients qui ont obtenu un créneau ailleurs (centre éphémère, vaccination par leur médecin, infirmier ou pharmacie…), sans avertir de leur désistement. Pour faire gagner du temps à tous et maximiser l’efficacité des dispositifs, dans le respect de la liberté de chacun, il est important quand on obtient un rendez-vous plus précoce de décommander le précédent et d’avertir la structure où l’on était déjà précédemment inscrit.

Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°55 disposnible sur https://bit.ly/3dhGlse