Malgré les restrictions supplémentaires mises en place depuis le 3 avril afin de faire face à l’aggravation de la situation sanitaire, l’activité sportive demeure une nécessité pour le bien-être physique et psychique de chacun. C’est pourquoi elle demeure autorisée dans certaines conditions, mais reste strictement encadrée. Afin d’assurer la sécurité de tous, elle doit se dérouler dans le respect des protocoles suivants :

Dans l’espace public

La pratique sportive est autorisée :

  • pour tout public ;
  • dans un cadre individuel ;
  • dans un rayon de 10 km autour du domicile ;
  • en respectant une distanciation de 2 m avec les autres pratiquants.

Dans les équipements sportifs 

La pratique sportive est autorisée :

  • en extérieur pour tous les publics dans un rayon de 10 km autour du domicile et uniquement pour les sports individuels. Pas de sports collectifs ou de contact ;
  • en intérieur pour les publics prioritaires uniquement (sportifs professionnels, formations, personnes disposant d’une prescription médicale ou en situation de handicap…).

Éducateurs sportifs ou professionnels

Sont autorisés en présentiel les activités ne pouvant être différées, notamment :

  • en environnement spécifique (ski, alpinisme, plongée, parachutisme…) ;
  • en extérieur ;
  • le coaching.

Compétitions

Elles sont interdites pour le sport amateur mais autorisées pour le sport professionnel et de haut niveau avec l’encadrement nécessaire et l’application des protocoles sanitaires renforcés.

 

Vestiaires

Les vestiaires à usage collectif sont autorisés uniquement pour les sportifs professionnels et de haut niveau.

Accueil des spectateurs

L’accueil de spectateurs est interdit dans l’espace public comme dans les équipements sportifs couverts et fermés.

Vie associative

Les réunions, assemblées générales, commissions… sont autorisées par voie dématérialisée.

 

 

decisions sanitaires sport