Même si les chiffres de l’épidémie sont sans commune mesure avec ceux du mois dernier, et si la situation dans les hôpitaux commence à se détendre, il convient de rester extrêmement vigilant car pour la première fois depuis plusieurs semaines le taux de positivité stagne et le taux d’incidence est reparti à la hausse hier (54). Chacun peut ainsi mesurer le chemin parcouru depuis le mois d’avril et s’en réjouir, cependant cette rupture dans les évolutions observées doit nous interroger et nous inciter à rester extrêmement prudents pour ne pas avoir à déplorer, compte tenu de l’inertie des pathologies liées au covid, une nouvelle pression sur nos hôpitaux et leurs services de réanimation dans quelques semaines. Même si avec le climat, un certain nombre de mesures peuvent paraître contraignantes elles n’en sont pas moins nécessaires pour que nous puissions espérer un été le plus normal possible. Il faut donc les respecter comme il ne faut pas hésiter à se faire dépister au moindre doute, ou à se faire vacciner puisque désormais la vaccination est ouverte à toutes les personnes majeures et bientôt aux plus de 12 ans, d’autant que, dans le département du Var, pendant la semaine, les centres sont loin d’être saturés et que l’on peut facilement, à échéance de quelques jours, y trouver un créneau, ce qui est un peu moins vrai le week-end, même si pour cette fin de semaine 16 centres fonctionneront.

Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°69 disponible sur https://bit.ly/3581lgp