La situation sanitaire continue de s’améliorer dans le Var comme en France. Les taux d’incidence (14) et de positivité (0,5) du département atteignent des niveaux particulièrement bas que l’on n’avait pas connus depuis l’été 2020. Toutefois, il convient de rester très vigilant, notamment quant à la circulation du variant delta dont plusieurs foyers ont été détectés dans notre département. C’est l’occasion de rappeler une nouvelle fois que lorsque l’on est testé positif, il est impératif de s’isoler 10 jours et de communiquer à la caisse primaire d’assurance maladie les noms des personnes avec lesquelles on a été en contact, ces dernières devant elles-mêmes s’isoler 7 jours, afin de casser très rapidement les chaînes de transmission. Il en va de sa sécurité mais également de tous ses proches et de ses contacts. La vaccination reste toujours la meilleure façon de se prémunir des formes graves de la maladie et il convient d’en faire sa promotion sans relâche. Cependant, compte tenu de la baisse de la fréquentation des centres nous continuons à travailler avec leurs gestionnaires pour déterminer de nouveaux créneaux horaires afin de les adapter à la saison estivale et à la demande. A l’approche des vacances d’été, et en raison de la possibilité désormais d’avancer ou de reculer la date de la seconde injection, entre 21 et 49 jours après le premier vaccin, il faut encourager chacun à se faire vacciner en centre ou en ville, surtout les plus jeunes mais également les jeunes adultes. C’est à ce prix que nous retrouverons le plus rapidement possible une vie normale.

Evence Richard, préfet du Var

Lettre N°72 disponible sur https://bit.ly/3quKWfG