Les indicateurs épidémiologiques continuent de se dégrader dans notre département sous l'effet de la diffusion rapide du variant Delta. L'augmentation des taux de positivité et d'incidence dans le Var confirme, en effet, l'amplification de la circulation virale et concerne l'ensemble des intercommunalités, avec une poussée notable de la contamination dans le sud-est du département.

Or, même si le rythme de la vaccination demeure soutenu, notamment avec la mise en œuvre de nombreux centres éphémères venant renforcer les capacités des centres permanents, la très forte contagiosité de ce variant nous impose la plus grande rigueur dans nos comportements, avec le respect des gestes barrières, notamment la distanciation physique et le port du masque.

Dans cette stratégie de lutte contre le virus, le dépistage est également capital. Dès le moindre doute, le moindre symptôme, il est impératif de se faire dépister et de s'isoler le cas échéant.

Chacun doit se sentir responsable de sa propre santé, mais aussi de celle des autres pour enrayer cette multiplication des foyers de contamination et empêcher la saturation des capacités d'accueil hospitalières. C'est pourquoi, il est nécessaire d'accentuer les actions de prévention et de lutte concourant au ralentissement de la circulation virale par des mesures appropriées aux circonstances telles que l'obligation de port du masque dans les communes du littoral et dans tous les lieux fréquentés du département ainsi que l'interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique, qui prendra effet ce samedi 31 juillet. Des contrôles auront lieu pour s'assurer que ces règles soient bien respectées.

Ensemble, ne laissons pas le champ libre à ce virus qui fait preuve d'une redoutable combativité.

Serge Jacob, secrétaire général de la préfecture du Var

 

Lettre disponible sur https://bit.ly/2VkqPWp