L’élargissement de l’obligation de présenter un pass sanitaire, depuis le début de cette semaine, ouvre une nouvelle étape dans la lutte contre la covid. Il intervient dans un contexte sanitaire toujours préoccupant pour le département du Var où les indicateurs épidémiologiques, s’ils ne connaissent plus de hausse importante, restent à un niveau très élevé avec un taux d’incidence dépassant les 530 cas pour 100 000 habitants et un taux de positivité à 6,5 %.

Cet élargissement vise à permettre la continuité des activités les plus diverses dans les domaines économiques, culturels, sportifs et festifs tout en garantissant un niveau de sécurité sanitaire élevé puisqu’il s’appuie sur la vaccination et le dépistage.

En matière de vaccination, l’effort se poursuit avec la mise en place de nouveaux centre éphémères afin de renforcer les centres permanents et permettre au plus grand nombre de se faire vacciner au plus vite pour une rentrée plus sereine.

Parallèlement et en collaboration avec les autorités sanitaires, les communes et les laboratoires, des centres de dépistages temporaires et gratuits se déploient sur tout le territoire pour répondre à une demande croissante de tests. Au-delà de la nécessité de pouvoir disposer d’un pass sanitaire quand on n’est pas totalement vacciné, le dépistage permet aussi de lever le doute sur une possible contamination et ainsi de protéger les autres.

Se protéger et protéger les autres c’est aussi respecter l’obligation du port du masque dans les 58 communes du littoral et dans tous les lieux à forte densité de population du département. Ne baissons pas la garde car ce virus décidément n’épargne personne.

Evence Richard, préfet du Var

 

Lettre disponible sur https://bit.ly/3yGngbr