Même si les indices de circulation du virus poursuivent jour après jour leur décrue, la Covid fait chaque jour de nouveaux malades dans le Var, avec son lot de formes graves, voire de décès.

C’est pourquoi, si l’on veut échapper à cette perspective qui touche des personnes de plus en plus jeunes et permettre aux structures que l’on fréquente de poursuivre normalement leurs activités, il faut se faire vacciner.

Aujourd’hui, plus d’1,3 millions de doses ont été administrées dans le Var, la population des plus de 12 ans est désormais partiellement couverte à hauteur de 80,5 % et complètement à hauteur de 75 %.

Cela n’a été possible que par la très forte mobilisation des services de l’État, des collectivités et des personnels médicaux. Mais, aujourd’hui, cette couverture vaccinale n’est toujours pas totalement satisfaisante, et il convient de poursuivre collectivement nos efforts de pédagogie à l’égard des plus réfractaires de nos concitoyens dont les arguments ne résistent plus à l’épreuve des faits.

Cet effort est d’autant plus nécessaire que commencent les rappels chez les personnes les plus âgées, pour lesquelles les effets des premières doses s’estompent progressivement au bout de six mois.

Evence Richard, préfet du Var

 

Lettre disponible sur https://bit.ly/3tpV2Qy