Le Var enregistre des taux d’incidence (756) et de positivité (8,7) jamais atteints depuis le printemps 2020 et certaines communes dépassent même les 1000. Parallèlement, la pression sur
les hôpitaux du département se fait chaque jour plus forte et la situation risque d’être extrêmement tendue d’ici à la fin de l’année. C’est pourquoi, une nouvelle fois, j’en appelle à la responsabilité de chacun pour se faire vacciner ou recevoir sa dose de rappel. Plus de 13 000 injections par jour ont été réalisées cette semaine dans le Var, constituant là aussi un nouveau record.
J’appelle également chacun à s’abstenir d’organiser ou de participer à des évènements où la sécurité sanitaire ne serait pas assurée. À cet égard, je salue l’esprit de responsabilité des
collectivités et de leurs élus qui ont décidé d’annuler les festivités prévues à l’occasion de la fin de l’année ou pour les vœux. Ce sont des décisions difficiles, je le sais, mais elles sont raisonnables dans un contexte très dégradé.
Quant à celles et ceux qui ont cru pouvoir s’abriter derrière de faux pass sanitaires afin d’éviter de se faire vacciner ou dépister, je les renvoie à la triste réalité des services de réanimation où bon nombre de patients ne disposaient que de documents contrefaits. La lutte contre cette fraude va se poursuivre et s’accentuer autant pour ceux qui délivrent ces faux pass que pour ceux qui les utilisent. Pour ceux-là, il est encore temps de revenir à la raison et de se faire vacciner, le meilleur service à rendre à soi-même mais aussi à son entourage et à ses proches.

Evence Richard  - Préfet du Var

Lettre N° 98 disponible sur https://bit.ly/3q6a4d0