Pour ce numéro 100 de la lettre d’infos Covid varoise qui correspond aussi à la dernière lettre de l’année 2021, j’aurais voulu vous annoncer des nouvelles plus réjouissantes. Or, le département du Var, comme l’ensemble de notre pays, est confronté à une explosion épidémique avec un taux d’incidence autour des 1000 pour 100 000 habitants, un taux de positivité de près de 10 et un afflux important de patients dans les services de réanimation. Face à cette situation, pour freiner la diffusion du nouveau variant omicron, deux types de mesures sont mises en place, en plus de l’obligation du port du masque sur l’ensemble du département : ➢ Au niveau local d’abord, pour la nuit de la Saint-Sylvestre, les bars et restaurants fermeront à 1h du matin, tandis que les activités dansantes seront interdites dans l’ensemble des établissements recevant du public, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public. D’autres interdictions temporaires plus habituelles en cette fin d’année ont été prises concernant l’utilisation des artifices de divertissement, la consommation d’alcool sur la voie publique ainsi que l’achat et la vente au détail de carburant. 
Au niveau national ensuite, à compter du 3 janvier et comme l’a annoncé le Premier ministre, le télétravail deviendra obligatoire, les jauges seront rétablies pour les grands événements, les concerts debout seront interdits tout comme la consommation debout dans les bars et restaurants mais aussi la consommation de boissons et d’aliments dans les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs. Enfin, alors que plus de 230 000 injections ont été réalisées en décembre dans le Var, tout est mis en œuvre pour accentuer les efforts de vaccination, qu’il s’agisse de la 1ère dose, notamment pour les publics les plus jeunes, ou du rappel accessible dès 3 mois après la dernière injection. Dans les prochains jours, les centres permanents seront confortés afin d’accroître leurs capacités et toute demande de création de centre éphémère sera étudiée avec diligence. Plus que jamais médecins, infirmiers de villes ou pharmaciens, seront encouragés à poursuivre leurs efforts, sachant qu’au mois de décembre, plus de 50 % des personnes vaccinées l’ont été chez eux, ce qui est sensiblement supérieur aux moyennes nationales. Merci à toutes et tous pour votre mobilisation.

Evence Richard - Préfet du Var

Lettre N° 100 disponible sur https://bit.ly/3mRIK15