Si vous proposez vos biens à la ventre via une plateforme en ligne collaborative, sachez que pour la première fois en 2020, la loi relative à la lutte contre la fraude impose aux plateformes et places de marché en ligne (quel que soit l’État de leur implantation ), d’adresser, au plus tard le 31 janvier de chaque année, un décompte des opérations réalisées et du montant brut perçu à ce titre, à chacun de leurs utilisateurs et à l’administration fiscale.

Concrètement, comment ça se passe pour la déclaration de revenus ?

Si vous avez perçu, par le biais de ces plateformes, des revenus en 2019, vous devez vérifier si ces derniers sont imposables. Dans ce cas, vous devez les déclarer. Si vous déclarez en ligne, un message vous sera présenté dans le cadre de votre parcours de déclaration pour vous accompagner.

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/vente-biens-declarer-revenus?xtor=ES-39-[BIP_165_20200506]-20200506-[https://www.economie.gouv.fr/particuliers/vente-biens-declarer-revenus]

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site impots.gouv.fr