Dans le cadre du plan de soutien à la filière automobile présenté le 26 mai 2020, le dispositif de la prime à la conversion est revu pour le rendre plus incitatif et plus ouvert à compter du 1er juin et jusqu'à la fin de l'année :

Afin qu'un grand nombre de ménages puissent en bénéficier, le critère de revenu est élargi en relevant le seuil du revenu fiscal de référence par part de 13 500 € à 18 000 € ;

Le critère d'éligibilité pour la mise au rebut du véhicule est assoupli pour inclure les véhicules Crit'air 3 (véhicules essence immatriculés avant 2006 et véhicules diesel immatriculés avant 2011, soit 50 % du parc automobile) ;

La prime à la conversion passe à 3000 € pour l'achat d'un véhicule thermique  et à 5 000 € pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable dont l'autonomie est supérieure à 50 Km.

En savoir plus sur la plan de soutien au secteur automobile

Prime à la conversion