Action Coeur de VilleLauréate du concours « Réinventons nos Cœurs de ville » parmi les 53 villes choisies, dont 3 seulement en région Provence Alpes Côte-d’Azur, Draguignan va bénéficier d’un soutien technique et financier supplémentaire de l’État afin de réhabiliter le bâtiment de l’ancienne bourse du travail et de la préfecture du Var et axe stratégique du parcours marchand principal.

Le programme national « Action Cœur de Ville » a pour but de réhabiliter l’habitat, fournir l’accès aux équipements et services publics, favoriser un développement économique et commercial équilibré, développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions, et de mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine du centre historique. En février 2019, la Commune a concouru à un appel à manifestation d’intérêt « Réinventons nos Cœurs de Ville » complémentaire du dispositif « Action Cœur de Ville ».

Lauréate sur 111 villes candidates, la Commune va ainsi bénéficier d’aides de la Banque des territoires, du ministère de la Culture, et du ministère de la Cohésion des territoires pour établir un projet complémentaire aux objectifs d’Action Cœur de Ville, à savoir la revitalisation du centre historique en termes d’habitat, de commerces, d’animations, de co-construction, etc. Ce projet concerne l’ancienne bourse du travail car située en plein cœur du centre historique et du parcours commercial prioritaire, 8 rue Georges Cisson. Outre l’emplacement stratégique du bâtiment pour le développement de l’habitat et du commerce, il représente également un enjeu patrimonial.

Cet illustre immeuble datant du XIIIe siècle est l’un des plus emblématiques de la ville, il a vu passer des acteurs vedettes de l’ancien régime et de la Révolution, et a abrité la Préfecture du Var, en 1799, puis l’administration départementale, qui y est restée jusqu’en 1848. La réhabilitation de ce site s’inscrit ainsi dans la même dynamique que l’aménagement du boulevard Clemenceau ou de la place du Marché, et permet, en plus de revitaliser le centre historique, de rénover un monument historique qu’il était impératif de revaloriser pour en exploiter au mieux les potentialités en termes d’habitat et d’attrait architectural et touristique.

L’aide attribuée à Draguignan va permettre de lancer une consultation pour choisir une équipe pluridisciplinaire composée de promoteurs, de concepteurs, d’aménageurs et d’architectes qui aura pour mission d’établir un cahier des charges afin de réaménager l’ancienne bourse du travail pour permettre à la fois d’accueillir des populations nouvelles et un ou plusieurs commerces.