picto communiqueDans le cimetière paysager de Draguignan (Var), huit tombes du carré musulman ont été dégradées. De petites stèles ont été cassées ou renversées et des petits objets se trouvant sur des tombes ont été jetés. Les faits ont été découverts le matin du lundi 13 mai par les personnels communaux. La Police a été saisie. Le maire de Draguignan porte plainte contre X.

Le maire Richard Strambio (SE) estime qu’il est intolérable de s’en prendre aux défunts reposant dans un cimetière. Il s’en remet à la Justice pour élucider cette affaire dans toutes ses dimensions. En tout état de cause, il demande une sanction exemplaire pour un acte dont le caractère odieux est à la mesure de la bêtise de ceux qui l’ont commis.