picto fb communiqueLes dernières analyses de l’eau potable distribuée indiquent un niveau de sulfates supérieur de 12 mg/L par rapport à la référence qualité de l’ARS de 250 mg/L, soit un relevé de 262 mg/L.

Ce résultat ne confère pas à l’eau un statut de « non-conformité ».

L’utilisation d’une eau chargée en sulfates pour la boisson et la préparation des aliments est toutefois déconseillée pour les nourrissons en raison d’un éventuel effet laxatif engendré par les sulfates.

Vous pouvez consulter les analyses d’eau potable en mairie, sur le site internet de la ville ou encore sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé solidarites-sante.gouv.fr