Elu référent
Richard Strambio
Coordonnées
Tél. 04 94 60 20 62 ou 63
Direction des Services Techniques
Centre Joseph Collomp
Place René Cassin
83300 Draguignan

Réception du public
Du lundi au vendredi
8h-12h et 13h30-17h30

Une ville au service de la population

Voirie

Une attention toute particulière est donnée à ces questions du quotidien qui dimensionnent la vie des habitants. La création et la rénovation de voirie sont au cœur des préoccupations de la municipalité afin de placer le niveau d’équipement au niveau de l’urbanisation non maîtrisée qu’a connue la ville par le passé. C’est spécialement le cas dans les quartiers périphériques où l’habitat diffus s’est fortement développé.

Des travaux de modernisation et d'extension dans tous les secteurs

Liste non exhaustive des travaux par année en voirie et autres travaux

 

2014 - trottoirs avenue de la 1re armée, boulevard Jaurès, trottoirs rues Robinson/Buisson, chemin de la colline aux chênes, chemin Dandarelet, chemin des Figuiers, chemin des Tourdres, chemin des Rigaous, chemin des Templiers, trottoir avenue maréchal Juin, montée de la Calade, chemin du Petit plan.

2015 - pistes cyclables et voirie du boulevard Blum, avenue Rosso et traverse des Mélèzes, boulevard Salamandrier, place des Moulins, rue des Jardins, rue Popielusko, chemin des Arnoux, chemin Saint Esprit, impasse Dormoy, impasse des Grives.

2016 - boulevard Carnot, chemin de la Vaugine, boulevard des Oliviers, boulevard de la Jarre, trottoirs avenue Cerisaie, avenue Chevrefeuille, raccourci du col de l’Ange, rue des Jardins, chemin Canteperdrix, chemin du Pas du loup, chemin de la Vaugine, chemin de Blancon, trottoirs impasse Pontetchemin des amandiers, chemin Neyron.

2017 - giratoire Morgane (avec le département), avenue Badord, chemin de l'Écuyer, trottoir Kenndy, Clemenceau.

2018 réalisé - trottoirs chemin des Collettes, chemin Blancon confortements, chemin du Petit Plan, parvis des Minimes.

2018 à venir - place du Marché, avenue Léon Blum T3, vallée de Gandy, reprise du chemin du Coutelet.

Pluvial

Le réseau pluvial est un enjeu de sécurité. Il est essentiel que cette infrastructure soit à la hauteur de l’urbanisation au fil de l’eau qu’a connue la ville ces dernières décennies. Une tâche aussi coûteuse qu’impérieuse. C’est pourquoi un schéma du réseau pluvial a été établi. Ses priorités ont été fixées pour protéger le plus grand nombre le plus rapidement possible.

Le redimensionnement du réseau pluvial est une priorité

Un bassin de rétention des eaux pluviales a été réalisé à proximité du boulevard Gambetta pour soulager le réseau qui transite par les quartiers du Petit plan, de Morgay et de la Cerisaie.

Le redimensionnement du réseau pluvial a été réalisé sous le boulevard Clemenceau.

Un dessableur a été mis en place sur le vallon de la Riaille.

Travaux réalisés pour la vidange du bassin de rétention des Incapis et la connexion du réseau pluvial de la rue Rosso avec le boulevard Juin.

Le Schéma directeur des eaux pluviales a été élaboré en 2014 afin d’identifier un programme de travaux sur le territoire communal. Il doit s’articuler avec le Programme d’actions de prévention des inondations de l’Argens et des côtiers de l’Estérel labellisé en juillet 2016 et pour lequel la commune avait inscrit son programme d'actions de lutte contre le ruissellement. Suite à cette labellisation, la commission mixte inondation à Paris a demandé au Syndicat Mixte de l'Argens de mener une étude sur ce programme communal afin de l’affiner techniquement. L'étude a été transmise en mars 2018.

Les travaux de recalibrage du Pont d’Aups ont été achevés. C’est la première action concrète mise en œuvre sur la Nartuby par le Syndicat Mixte de l’Argens dans le cadre du Programme d’actions de prévention des inondations de l’Argens et des côtiers de l’Estérel labellisé en juillet 2016 par l’État.

Aménagements programmés de 4 secteurs vulnérables :

  • L'étude du SMA propose la création de dolines sur la partie sommitale du Malmont, au travers de 4 ouvrages de rétention alimentés par des fossés;
  • réalisation de 4 bassins de rétention sur le bassin versant de la Valère de façon à réduire l’inondabilité des secteurs avals ;
  • création d’un bassin de rétention sur le bassin versant du vallon des Tours afin d’utiliser les espaces non urbanisés pour réduire l’inondabilité des secteurs urbanisés ;
  • création d’un ouvrage de rétention sur le bassin versant du vallon de Ste Barbe.