Élu référent
François Gibaud

Coordonnées
Service des Finances
28 rue Georges Cisson
83300 Draguignan
Tél. : 04 94 60 31 56 ou 20 18

Réception du public
Du lundi au vendredi
8h - 12h et 13h30 - 16h

Toute action politique au sens large du terme (Politikosa un impact financier. Le budget met en ordre ces flux pour l'ensemble des fonctions municipales. 

Cette gestion financière, indissociable de la gestion du fonctionnement et des investissements de la Ville, concourt à maintenir une ligne de flottaison dans les objectifs poursuivis. Elle joue, donc, un rôle stabilisateur et peut aussi, stratégiquement, être amenée à créer des effets de levier sociaux-économiques permettant, ainsi, un financement optimisé des projets de la commune.

Le cap fixé par la municipalité est celui du développement des services à la population ainsi que le financement des travaux nécessaires à l’entretien et au renouvellement des biens communaux comme à l’amélioration du paysage urbain. Cependant, des vents contraires ont soufflé brutalement sur les collectivités, avec notamment la réduction de la participation de l’État dans son soutien au fonctionnement des communes.

Malgré la baisse record de la dotation globale de fonctionnement, la Commune a tenu ses engagements fondamentaux, à savoir : 

  • maintenir les taux d'imposition communaux sur tout le mandat,
  • augmenter les investissements pour valoriser et embellir la ville (passant progressivement de 5,39 M € en 2014 à 13,35 M € en 2021),
  • générer une situation financière saine (dette passant de 39,5 M € au 31/12/2013 à 28,0 M € en 2021).

La Ville s'est spectaculairement désendettée de près de 10 M €.

D'importantes opérations ont été ainsi réalisées, financées en grande partie par l'autofinancement et par la recherche active et l'obtention de subventions de divers partenaires.

La réalisation de l'extension du Musée des Beaux-Arts est ainsi subventionnée à 72%.

Pas d’augmentation d’impôts, une promesse tenue dans un contexte particulièrement difficile du fait de la baisse des dotations de l’État et des recettes pendant la période du Covid-19.

Des investissements sans augmentation des taux communaux d’imposition

La maîtrise des dépenses de fonctionnement est une constante de la gestion municipale. Elle a permis de réaliser les investissements et aux objectifs de fonctionnement figurant au programme municipal tout en désendettant la Ville.

Pour exemple, le budget de fonctionnement le plus important de la Ville qui est consacré à l’enfant (petite enfance et affaires scolaires), représente 13 millions d’Euros de dépenses.

Consultez le détail des comptes administratifs des années 2014 à 2021

Consultez le budget 2022


Pour la période 2020-2026, et malgré la crise du Covid-19 qui impactera les collectivités locales, l'objectif de gestion rigoureuse est maintenu en continuant à : 

  • privilégier l'investissement, qui permettra de contribuer à la relance de l'économie,
  • maîtriser les dépenses de gestion courante pour dégager un autofinancement le plus élevé possible permettant ainsi une maitrise du volume des capitaux empruntés et donc des frais financiers,
  • geler les taux communaux des impôts locaux.

 

Investissement : 75 M € sur 10 ans

En 2021, la commune a fait le choix d’opter pour un outil d’ingénierie financière : “Autorisation de programme/Crédits de paiement” (AP/CP), portant un programme pluriannuel d’investissement de 75 M € sur 10 ans. Ce mode de gestion a pour objectif d’améliorer les taux de réalisation des investissements en évitant d’inscrire dans un seul et même budget la totalité du coût d’un projet qui ne sera pas réalisé sur une mais sur plusieurs années. Cela permet une optimisation de la gestion de la trésorerie, et la mobilisation de financements précoces (comme par exemple l’emprunt), pour améliorer, ainsi, la lisibilité et la transparence de l’action municipale.