Accès rapides
Services en ligne
Mon profil
Accès rapides
Services en ligne
Mon profil
Accès rapides
Services en ligne
Mon profil
Ville de Draguignan
Ville de Draguignan
Ville de Draguignan
Ville de Draguignan
Ville de Draguignan
Ville de Draguignan

Rejoindre un conseil de quartier

Les Conseils de quartier sont une instance de démocratie participative où les citoyens peuvent faire des propositions d’amélioration de leur cadre de vie aux élus et aux services compétents de la commune.

Une étude de faisabilité est alors réalisée afin de répondre aux demandes des habitants dans la mesure du possible.

Pour participer à votre Conseil de quartier, rendez-vous sur mes-demarches/conseils-de-quartier/conseils-de-quartier/

Vos Conseils de quartier œuvrent au quotidien

Before_Image
Avant
After
Après

Avenue de la Cerisaie Les Pervenches

La rue des Pervenches, à l’intersection de l’avenue de la Cerisaie, a fait l’objet d’une réfection globale du réseau d’eau potable ainsi que des branchements au réseau d’eaux usées à l’automne 2021.
En concertation avec les riverains, cet important chantier a été complété par une reprise totale du revêtement afin de rendre la voie plus agréable pour les usagers.
Montant des travaux : 111 000 € TTC dont 31 000 € financés par Dracénie Provence Verdon agglomération pour la reprise des canalisations d’eau.

Before_Image
Avant
After
Après

Impasse des Roseaux

D’octobre à décembre 2021, une reprise de revêtement globale a été opérée impasse des Roseaux, sur un linéaire de 65 m depuis l’intersection avec l’avenue du Pont d’Aups.
La voie a notamment été élargie au droit de l’intersection avec l’avenue du Pont d’Aups dans le but de faciliter l’accès aux véhicules de secours. L’occasion également de rénover les canalisations d’eau potable et d’eaux usées avant de renforcer la sécurité de la noue pluviale en place.
Coût du chantier : 83 000 € TTC dont 17 700 € financés par Dracénie Provence Verdon agglomération pour la reprise des canalisations d’eau.

Before_Image
Avant
After
Après

Avenue de Montferrat

Après concertation avec les riverains, la ville a créé cheminement piéton continu le long de l’avenue de Montferrat, du carrefour des Areniers au carrefour de la Louve de mars à juin 2021.
La voie a été dotée d’un trottoir sur la partie Sud, d’une largeur de 1,5 m afin de faciliter la cohabitation entre automobilistes et piétons et de renforcer la sécurité des déplacements.
L’occasion également de rétrécir la voie dans le but d’apaiser les vitesses et de remettre aux normes les arrêts de bus, notamment concernant l’accès des personnes en situation de handicap.
Coût de l’opération : 277 153 € TTC.

Before_Image
Avant
After
Après

Boulevard Léon Blum

Les travaux d’aménagement du quatrième et dernier tronçon de l’avenue Léon Blum ont été achevés fin octobre 2021.
Situés entre le complexe Henri Giran et le rond-point d’intersection avec le chemin les Hauts Negadis, ce chantier a permis la :
• création d’un bassin de rétention de 1 500 m3 afin de maîtriser les eaux pluviales arrivant sur l’avenue Jean Monnet ;
• reprise de la voie avec réduction des largeurs pour apaiser les vitesses, avec notamment l’ajout d’un plateau ralentisseur devant le lycée professionnel ;
• réalisation de trottoirs des deux côtés de la voie et de 285 m de piste cyclable rejoignant le maillage existant entre le quartier Chabran et la Foux ;
• réfection totale des éclairages avec des technologies LED, moins gourmandes en énergies ;
• végétalisation de l’artère avec la plantation de micocouliers et de trois oliviers pour un total de vingt-cinq arbres ;
• pose d’une caméra de vidéoprotection supplémentaire.
Coût global : 990 000 € TTC, dont 465 000 € TTC pris en charge par Dracénie Provence Verdon agglomération pour la création du bassin de rétention et la reprise du réseau d’eau potable.

Before_Image
After

Avenue de la Vaugine

Un chantier global

Les travaux de réfection de l’avenue de la Vaugine
concernaient la rénovation du réseau d’eau potable,
la création d’une extension du réseau d’eaux usées
et l’amélioration des conditions de circulation.
Initialement, ce chantier répond à une demande du Conseil de quartier souhaitant un cheminement doux
sécurisé. En 2019, la ville a procédé à la création de
la première chaussée à voie centrale banalisée, avec reprise du revêtement, sur 1 km linéaire, à savoir la
partie comprise entre le chemin des Vieux chênes et le chemin des Faïsses.
Concernant les 2 km restants de l’avenue, une
refonte des canalisations s’est avérée nécessaire.
D’où l’opération conduite par Dracénie Provence
Verdon agglomération, dans le cadre de sa
compétence eau et assainissement.

Rénover les canalisations d’eau

Dracénie Provence Verdon agglomération a mené les
opérations permettant de moderniser le réseau d’eau potable et de créer une extension du réseau d’eaux usées.
Du fait de leur état vétuste, les canalisations d’eau potable ont été renouvelées, une chambre de régulation de pression a été créée, et
l’interconnexion entre l’avenue de la Vaugine et
l’avenue de Grasse transférant des eaux de l’usine de Pous de l’Eouve vers le réservoir des Tuilières (vieille route de Grasse) a été réalisée.
Achevés en juillet 2023, ces travaux concourent à la réduction des fuites, à la réduction des risques d’eau rouge par le remplacement des canalisations, ainsi
qu’à l’optimisation des pressions.
Le montant du chantier s’élève à 1,09 M € TTC.

Améliorer les conditions de circulation

Faisant suite aux travaux opérés par Dracénie
Provence Verdon agglomération, la ville a entrepris la réfection de l’enrobé de l’avenue de la Vaugine en septembre 2023.
Le revêtement a été entièrement repris avec des élargissements ponctuels de la voie.
Le chantier a duré 5 semaines pour un montant de 290 000 € TTC.

Chaussée à voie centrale banalisée

La chaussée à voie centrale banalisée existante a été
prolongée sur 2 km linéaires pour permettre de relier le chemin des Vieux chênes au chemin de Font Clovis.
Cet aménagement permet aux véhicules de circuler
sur une voie centrale à double sens longée de chaque côté par une rive dédiée aux déplacements doux. Ce dispositif invite les automobilistes à apaiser leur conduite et à emprunter ponctuellement la rive
lorsqu’ils se croisent, en vérifiant préalablement
l’absence de cyclistes et de piétons.
La chaussée à voie centrale banalisée est ainsi une
alternative visant à améliorer les conditions de circulation des usagers dans des situations où la
création d’une piste cyclable classique est
impossible.