Elue référente
Florence LEROUX-GHRISTI
Coordonnées
Chapelle de l'Observance
Place de l'Observance
83300 Draguignan

Tél. 04 94 84 54 31
Réception du public
du mardi au samedi 10h-17h

Musée des Beaux Arts
9 rue de la République
83300 Draguignan

Tél. Pendant les travaux, le Musée des Beaux Arts est joignable au 06 40 76 48 66

Une identité culturelle qui rassemble

Notre projet porte une politique culturelle et patrimoniale ambitieuse, afin que Draguignan soit une ville plus attractive et qu’elle rayonne davantage. La mise en valeur de notre patrimoine commun vise à mieux rassembler notre cité autour d’une identité dont les Dracénois peuvent être fiers. En parallèle, une programmation culturelle riche, variée et soutenue permet de favoriser les rencontres et les échanges, et de lutter contre ce sentiment de dépossession au sein duquel se lovent toutes les peurs.

La restauration de la chapelle Saint-Hermentaire est programmée avec le lancement d’une étude permettant d’établir un plan pluriannuel d’intervention. Classée Monument Historique depuis juin 2014, cette chapelle de l’antiquité tardive est emblématique de l’histoire de la cité.

La Chapelle de l’Observance concentre de nombreuses activités culturelles. En effet, ses nobles murs et son sol récemment rénové accueillent des expositions temporaires et d’autres manifestations comme des concerts et le salon littéraire Entrelivres qui, avec le festival de musique classique Play Bach en partenariat avec Théâtres en Dracénie, sont des rendez-vous culturels incontournables. A la Chapelle de l’Observance vous trouverez aussi un café culturel, lieu de simple détente ou de rencontre entre le public et des artistes.

Édifié au début du XVIIe siècle, l’ancien couvent des Capucins a été inscrit au titre des Monuments Historiques en 2014 car il est un bel exemple d’architecture conventuelle classique. Après sa rénovation, pilotée par un Architecte en Chef des Monuments Historiques, il sera transformé en logements. Sa chapelle, de style baroque, reviendra à la ville.

Une Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP) a été créée afin de protéger le patrimoine architectural et urbain. Outil de gestion et de promotion du patrimoine, l’AVAP est aussi et surtout un moyen de valoriser les différents quartiers à travers leurs richesses patrimoniales et architecturales (bâti, végétal, etc.) dans le respect du développement durable.

La perspective du Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts sera créé dans l’ancien palais d’été de monseigneur du Bellay. Cette opération vise à aménager un équipement culturel aussi remarquable que remarqué dans un bâtiment dont les richesses patrimoniales témoignent de l’histoire de la cité. L’agence Brochet-Lajus-Pueyo a été désignée lauréate du concours d’architecture.

Repositionner le centre-ville historique pour renforcer l’attractivité du cœur de territoire, tel est l’objectif de l’opération. L’enjeu est aussi de régénérer le fonctionnement du centre urbain avec un équipement contribuant à soutenir la fréquentation dans le parcours commercial du centre historique. Idem pour l’amélioration du cadre de vie avec notamment la disparition des fils électriques des façades des rues piétonnes du centre ville ou l’aménagement en jardin de l’actuel square Mozart.

Valoriser les richesses d’une collection méconnue. Le musée de Draguignan se singularisera de l’offre muséale existant actuellement en région par l’accent mis sur les “Beaux-Arts”. Un positionnement rendu possible par la richesse des collections de peinture du XVIIe, XVIIIe, XIXe et même début XXe. D’autant que l’éclectisme de la collection permettra d’y adjoindre des “curiosités” qui seront de nature à soutenir l’intérêt du public sur l’ensemble du parcours de visite.